accueil - home
Promenade Tour d'horizon L'atelier contact Bio

 

Bio :

 

 

 

Principales expositions :

 

 

 

Collections :

 

 

 

Textes :

 

2003
Doubles et Centimètres Cubes, Galerie Luniverre, Paris
2002
Art du Verre Contemporain, La Fontaine, Brie-Comte-Robert
MAC 2000, Paris
À table, Galerie Iban, Bayonne
Glasplastik und Garten, sculptures en verre, Munster, Allemagne
Celle qu'on aime..., Galerie Capazza, Paris
2001
Équilibres, Atelier d'Estienne, Pont-Scorff
Galerie Le Cercle de Verre, verre contemporain, Lyon
Galerie Iban, Bayonne
Les Cinq Sens, Galerie Capazza, Nancay

2000
MAC 2000, Paris
Verre Contemporain de France, Glasmuseet, Ebeltoft (Danemark)
Transparences, Bratislava (Slovaquie)
Diverrecité, Maison du Verre, Puy-Guillaume
Galerie Capazza, Nancay; en permanence
ARTEXPO, New York
Salon de Massy : invité d'honneur
Transparences, galerie l'Écu de France, Viroflay
Salon de l'Art Contemporain du Verre, Villeurbanne
                                                                                                  

1999
MAC 2000, Paris
Galerie LUNIVERRE, verre contemporain, Paris
Transparences, artistes du verre contemporain slovaques et français; Château de La Roche-Guyon
Lumière du Jour dans une Architecture, exposition
d'œuvres monumentales in situ; Espace Bolivar, Paris

1998
Galerie Sordello, verre contemporain, Paris
Le Verre dans tous ses États, MECENART Aquitaine;
Château Dillon, Bordeaux

1997
Galerie l'Éclat du Verre, Verre Contemporain, Paris, en permanence
1996
10 Artistes du 10ème; Mairie du 10ème, Paris
Verres Contemporains, Mu
sée de Saint Cloud
1995
Espace Carole Brimaud, Paris
Essener Glass Galerie, Essen (Allemagne)
                                                                                                                  


Maison du Verre de Puy-Guillaume
CORNING
artprice.com
Glasmuseet, Ebeltopf (Danemark)

 

                                                                                                                                                                             

L'envers de la matière, le trou noir des espaces interstellaires, voilà bien des préoccupations de scientifique qui donnent à rêver.

Colette SAVE
in Revue de la Céramique et du Verre, n°106 mai-juin 1999

Dans toutes les sculptures de Jacques Lubtchansky s'inscrivent le dialogue et la dualité... entre moule et forme, entre bois et verre, métal et verre et aujourd'hui verre - un déchet du four - et verre.
Entre les accidents de la matière brute et la profondeur des surfaces polies, dans les contrastes de plans et de volumes. À l'image de la relation - à la fois intime et éternelle - que l'homme entretient avec la nature. Ainsi de ces vaisseaux quasiment submergés par l'eau - qui les remplit, au lieu de les porter - ou de ces feuilles froides, feuilles de verre qui ont poussées sur un arbre abattu! devenu poutre ou poteau du sacrifice et la double silhouette de frondaisons, verre et bronze moulés, comme en ombre chinoise...

Ariane Grenon

 

Jacques Lubtchansky est un petit prince tombé sur la planète terre. Son espace créatif se situe à mi-chemin entre le rêve et la réalité. Il aime la transparence du verre, qui représente l'eau de la création, la matière-mère du paradis perdu; mais, dans son jardin d'Éden, il lui associe le bois de la poutre. Un bois ridé, fait de nœuds et d'encoches, marqué par les ans. C'est le solide, le vécu, l'obstacle de la surface brute qui accroche le regard. En jumelant ces matières, il crée un monde original qui conduit le spectateur vers le vide virtuel de l'espace. Il est vrai que si ces sculptures semblent « tombées du ciel », c'est qu'elles révèlent la formation de leur auteur, qui est passé par l'astrophysique et l'astronomie ...

Jacqueline GASSIER

Travaillant sur des sculptures mixtes - bois et verre - Jacques LUBTCHANSKY déploie son thème privilégié: l'éternelle saga de l'homme et de la nature, des terres vierges aux mégapoles, du libre au construit. [...] « Je suis, dit-il, un citadin de la nature qui cherche son inspiration aux Buttes Chaumont... » [...] À l'obligation de dialogue, se mêlent des constats structurels où les surfaces brutes et accidentées accrochent le regard tandis que les profondeurs du verre poli incitent à une plongée en apnée. En jumelant ces formes complémentaires où s'affrontent les longues barres déchiquetées, la poutre de chêne (ou le caillou pris dans sa gangue) et le verre moulé, le sculpteur conduit le spectateur à prendre conscience d'un troisième espace aussi attirant que les deux premiers: celui du vide.

Jacques LUBTCHANSKY

Né à Paris en 1955. Vit et travaille à Paris. Études d'astrophysique. Artiste autodidacte.
À partir de 1990, il se consacre à la sculpture, le verre étant son matériau privilégié. Les principales étapes de son travail sont les Tranches de Vie, les Horizons, les Axes du Monde, les Œils Univers, les Briques Élémentaires, les Optiques Caustiques, et plus récemment les Doubles et les Centimètres Cubes. Sa recherche porte également sur l'utilisation de ces pièces comme composants élémentaires de sculptures monumentales.